Articles

Publié le 06 octobre 2005 Mis à jour le 06 octobre 2005

Cameroun : le Net à portée des ménages***

Les ménages ivoiriens viennent de bénéficier de l’ASDL et découvrent les services de cet outil qui ouvrent sur la vitesse et la disponibilité des données audiovisuelles et télécommunicationnelles. Le Cameroun est en passe de connaître le même bonheur puisque une société privée, La Pastel, se propose d’apporter enfin ce qu’attendent impatiemment les Camerounais avec la mise en service, toujours reportée, de la Fibre optique, inopérante depuis une demi-douzaine d’années après son atterrissement à Bonabéri, près de Douala.

Les ménages camerounais pourront effectivement disposer, pour 20.000 francs (30 euros) par mois, de la messagerie en ligne, de la navigation et téléchargement, et même du net2phone. On miroite aussi dans cette première phase quelques autres services comme la visioconférence, le téléachat, la télésurveillance, etc.

En attendant l’effectivité des télécentres officiels annoncés par le Ministère des Postes en 2002, dans lesquels les usagers trouveraient la plupart des services ci-dessus cités à des prix bas, les populations camerounaises continuent de débourser des fortunes pour entrer en contact avec l’étranger que ce soit dans le cadre de la recherche scientifique, de la recherche des bourses universitaires, des liens familiaux ou de rechercher simplement l’information variée.

Il faut cependant signaler que la multiplication des cybercafés dans les villes camerounaises est devenue une affaire banale et la connexion horaire coûte en moyenne 0,7 euro. Mais la qualité des équipements et la fantaisie des FAI constituent un véritable imbroglio pour les usagers.

Par ailleurs, les universités et les lycées d’Etat ont été dotés de centres multimédias qui favorisent la recherche et limitent la fréquentation extérieure des cyber. Quel que soit le cas, la mise à disposition d’un Internet à faible coût représenterait une bonne nouvelle, surtout pour l’éducation, les jeunes s’initiant désormais au téléenseignement et les plates-formes éducatives connaissant une attraction effective au niveau des chercheurs et des étudiants.

Signalons tout de même qu’il faut disposer de 400 euros pour l’installation minimale des équipements pour avoir le nez et le net chez soi.

Il est enfin à signaler que la toute récente pénétration chinoise au Cameroun annonce pour la Camtel, l’opérateur officiel des télécommunications, la mise en service, à des coûts et à des prix chinois, d’équipements téléphoniques favorables à la téléphonie en général. Pourvu l’éducation y gagne quelque chose.


Voir plus d'articles de cet auteur

Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !