Articles

Publié le 12 janvier 2022 Mis à jour le 13 janvier 2022

Reportage dessiné, quelques clés pour se lancer !

Un travail composite, qui peut mobiliser plusieurs auteurs et différents styles

Croiser les styles narratifs, mélanger l'illustration et le texte... Le reportage dessiné connaît un véritable succès depuis quelques années auprès d'un public adulte et adolescent. Des revues lui sont consacrées, des travaux de vulgarisation s'inspirent de ce genre pour rendre la science accessible. Et ça tombe bien : le reportage dessiné emprunte lui-même à de nombreux modes de narration. Quelques principes et techniques pour comprendre le genre et l'utiliser en classe.

Quelques ingrédients utiles pour composer son reportage

Jouer sur le positionnement du narrateur

Le reportage dessiné se joue des règles de narration. Pour raconter une histoire, il convient au préalable de décider d'où parle le narrateur. Comment se positionne-t-il ? Vit-il ce qu'il décrit de l'intérieur ? En est-il un acteur ? Est-il omniscient ou découvre-t-il avec étonnement ce qui se présente à lui ?

Au contraire, le reportage dessiné ne s'interdit pas de faire plusieurs choix. Une scène montrera le narrateur étonné, effrayé ou incompréhensif face à une situation. La page suivante, une chronologie, un plan de coupe, un schéma nous l'expliquera de manière objective.

Tout est permis : présenter une personne étonnée et impressionnée devant la complexité d'une raffinerie et lui faire jouer le rôle de guide quelques pages plus loin. Rien n'empêche d'utiliser plusieurs personnages et de leur faire jouer des rôles.


Positionner le narrateur en dehors, puis dans la scène. Utiliser les témoignages, les verbatims, le vocabulaire. Changer d'échelle et de hauteur... Tout est permis !

Des témoignages

Au cours du reportage, nous rencontrons des personnages. Ils ont un vécu, ils expriment des opinions, des enjeux et représentent une voix. Les guillemets, le verbatim sont utiles. Donner la parole à d'autres permet encore une fois de multiplier les points de vue.

Le texte exprimé par un acteur concret aura plus de poids qu'une synthèse. Il apportera un effet de réel et d'immersion. Et rien n'empêche de faire témoigner des personnages disparus, qui n'ont pas été rencontrés par les auteurs mais qui ont laissé des textes ou des enregistrements audio.

Dans le reportage «Benalla et moi», les auteurs qui n'ont pas pu rencontrer le personnage réel qui donne son nom au titre n'utilisent que des phrases tirées de ses interviews ou de ses publications.

Une immersion

Le dessin permet de présenter le narrateur au milieu de ce qu'il nous décrit. Dans «Sous Terre», de Mathieu Burniat, le personnage principal va vivre une aventure où il changera d'échelle pour mieux découvrir la vie du sol, de la taupe aux bactéries. Cette confrontation directe, sensible et souvent dangereuse, nous  plonge à notre tour dans la vie insoupçonnée de la terre.

Ça gratte, c'est gluant, ça s'écroule et ça grouille d'êtres vivants... Jean-Yves Duhoo met en scène un personnage en forme de cerveau pour parcourir... un cerveau . Il le présente comme un labyrinthe et nous entraîne avec plus d'efficacité qu'une illustration scientifique classique.

Changer les échelles est un trope classique. Dans «Faire la loi», Aurel figure un projet de loi comme un énorme colis, difficile à manier, lourd et qui vient se bloquer dans les architectures pourtant massives de l'Assemblée nationale.

Représenter les émotions

Dans un reportage dessiné, les émotions des personnes rencontrées mais aussi celles du narrateur ont toute leur place. Dans la grammaire de l'illustrateur, les marques de surprise, d'inquiétude, de suspicion sont bien utiles pour relayer ce que perçoit le lecteur. Parfois, au contraire, le reportage dessiné aide à mettre à distance.

Dans la Menuiserie, Aurel nous parle de la Menuiserie qu'a reprise son père, brillant ingénieur, à la suite de son grand-père. Lui ne poursuivra pas l'activité. En s'attardant sur les outils, les modes opératoires, les techniques, l'auteur évite de rester sur une histoire personnelle submergée d'émotion. Il nous parle de l'artisanat, de la transmission, du bois... Et par un effet de rebond, ces machines dont on ne connaissait pas l'existence et encore moins l'utilité vont nous émouvoir.

Des plans, des schémas... 

Les illustrations plus classiques et pédagogiques ont aussi leur place, tout comme les schémas de processus ou de fonctionnement. La narration se fait plus froide, objective, comme les planches pédagogiques que l'on accrochait aux tableaux et qui font l'objet de rééditions ou de collections.... Dans ses reportages culinaires, Guillaume Long nous fait partager l'émotion et la convivialité qui accompagnent souvent la cuisine. Et il s'arrête parfois sur un plan dont il nous livre la recette dessinée pas à pas.

Contraster les styles graphiques

La caricature peut côtoyer des illustrations plus réalistes. Le dessin d'observation, outil de connaissance, peut très bien ... un dessin plus expressif ou qui se contente de suggérer un mouvement. La bonne nouvelle, c'est que contrairement à la bande dessinée, le reportage graphique peut bien s'accommoder d'une participation de plusieurs dessinateurs, à condition peut-être d'attribuer des rôles.


Varier les styles, les modes de narration et de graphisme. des esquisses  rapides, sur le vif (1) ; des portraits (2) ; des images réalistes et légendées (3) ; des diagrammes (4) ; une mise en scène de l'équipe de reportage (5) des flèches, pictogrammes, textes... (6)

Détourner les codes

Dans Ecoloville, Duhoo fait un reportage dessiné sur une ville du futur. Il s'agit d'une cité vitrine autonome dans sa politique et son fonctionnement, et qui mélange capitalisme et écologie de surface. L'œuvre graphique constitue une visite guidée qui nous fait découvrir le rêve, les promesses et les coulisses de cette utopie.

Les codes du reportage dessiné peuvent être mobilisés pour un travail sur une période historique, un lieu, un courant de pensée qu'on n'a pas connu directement. Il suffit que le travail s'appuie sur une approche à plusieurs voix, une chronologie de découverte, des explications claires et illustrées et la mise en scène par les auteurs de leur propre cheminement...

La grammaire graphique

Des personnages médiateurs

Présenter des personnages en interaction avec l'environnement, entre la scène et le spectateur favorise le sentiment d'immersion. Le personnage peut alors évoquer l'étonnement, la curiosité, l'investigation... Quelques silhouettes types peuvent être utiles pour sélectionner les postures.

Les silhouettes peuvent alterner avec des plans moyens ou des gros plans. Connaître quelques expressions de base qui elles aussi expriment l'étonnement, la curiosité ou l'investigation permet de renforcer le message. Dans la plupart des ouvrages de la bibliographie, des personnages servent ainsi de relais entre le lecteur et le sujet.




Des expressions

Les personnages vont accentuer les messages et les émotions avec des expressions corporelles et faciales. Le non verbal est important. En modifiant les sourcils et la bouche, on parvient à figurer de nombreuses expressions. Pour aller plus loin, on peut aussi jouer sur la forme des yeux ou la couleur.


Des véhicules

Un reportage s'appuie souvent sur un déplacement dans le temps et dans l'espace. C'est une quête, une succession de visites ou de rencontres. Choisissez votre véhicule ! Dans «Faire la Loi», Aurel dessine un plateau de jeu, et chaque case va indiquer une étape ou un obstacle ou une stratégie. Il aurait été lourd de présenter des rencontres avec les protagonistes. La métaphore du jeu et le parcours du projet de Loi sur un plateau nous tiennent au contraire en haleine.

Et parce que le sérieux n'empêche pas l'humour et le plaisir de concevoir des moyens de transport improbables, on trouve  pêle-mêle la soucoupe volante, la voiturette, le surf ou l'hélicoptère individuel dans des travaux par ailleurs très sérieux !



Dans un cadre personnel ou pédagogique, le reportage dessiné est un outil puissant et ludique. Il emprunte à la facilitation graphique, à la bande dessinée et à tant de modes d'expression, que chacun peut y trouver son style. Il fait une richesse de la diversité des approches, là où d'autres modes d'expressions exigent un style singulier, cohérent et consistant sur la durée.

Il peut ainsi se construire dans une œuvre collective, tant qu'on attribue des rôles au sein du groupe. À vos carnets, crayons, et appareils d'enregistrement !

Illustrations : Frédéric Duriez

Sources :

Ariane Chemin, François Krug, Julien Solé - Benalla et moi -  Seuil -2020
https://www.seuil.com/ouvrage/benalla-et-moi-ariane-chemin/9782021427356

Mathieu Burniat avec la collaboration de Marc-André Selosse -  Sous Terre - Dargaud - 2021
https://www.decitre.fr/livres/sous-terre-9782205088250.html

Jean-Yves Duhoo, préface de Lionel Nakache - Mister Cerveau - 2021

Aurel - La menuiserie, chronique d'une fermeture annoncée - Futuropolis - 2016
https://www.decitre.fr/livres/la-menuiserie-9782754814263.html

Hélène Bekmezian, Patrick Roger, Aurel - Faire la loi - Glénat - 2017
https://www.decitre.fr/livres/faire-la-loi-9782344021057.html

Guillaume Long - À boire et à manger - Intégrale- Dargaud - 2021
https://www.decitre.fr/livres/a-boire-et-a-manger-integrale-9782075163415.html

Etienne Appert : tous ses ouvrages !
https://www.etienneappert.fr/


Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Espaces d’expression


Le fil RSS de Thot Cursus ou s'y abonner via Feed Burner.

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !