Articles

Publié le 22 novembre 2021 Mis à jour le 25 novembre 2021

Les élèves dépassés par les informations qui circulent en ligne

Les experts demandent de les préparer à la littératie numérique

Les réseaux sociaux sont sur la sellette depuis quelque temps, particulièrement Facebook. Déjà, ces plateformes immenses amassent les données de leurs utilisateurs et les vendent à prix d'or, de plus, des lanceurs d'alerte ont rappelé que spécialement le géant de Mark Zuckerberg était laxiste sur la sécurité et sur le fait que le réseau ait servi à radicaliser des franges de population partout dans le monde.

Le triste exemple américain

Le début de l'année 2021 a montré spectaculairement les effets délétères de la propagande en ligne avec la tentative de coup d'État par des partisans de Donald Trump le 6 janvier. Ces derniers n'ayant pas digéré la défaite de leur candidat ont tenté de prendre d'assaut le Capitole. Un événement tragique qui aura fait cinq morts, de nombreux blessés et laissé une cicatrice profonde sur le tissu social américain.

Dans les semaines qui suivirent, les appels ont été lancés dans les médias : il est temps que l'école enseigne la cybercitoyenneté. La littératie numérique leur a semblé essentielle puisque des lacunes dans celle-ci avaient mené à ces tristes événements, ce qui signifie, entres autres éléments, savoir détecter l'intox de l'information.

Le contexte de division de la population américaine rend encore plus difficile l'implantation de ce type d'enseignement. En effet, il suffit d'avoir des parents d'élèves qui doutent de l'information "officielle" sur un conseil d'établissement ou de district scolaire pour que ces initiatives tombent.

Dans une société où 56% des Républicains croient que QAnon a au moins partiellement raison, cela apparait problématique. Pour rappel, la mouvance affirme qu'une cabale pédo-sataniste a été mise en place par les élites américaines et que seul Donald Trump peut les éliminer. Des actes violents et de nombreuses menaces ont été faits en citant ce mouvement adopté généralement par des individus d'extrême droite. Et l'idéologie QAnon a traversé les frontières américaines et certains de ses défenseurs se trouvent dans d'autres pays occidentaux comme le Canada ou la France.

Des ados pas totalement crédules mais...

Dans un contexte aussi explosif, les appels à la littératie numérique se multiplient partout par les experts. Ont-ils raison de s'inquiéter? Les jeunes étant pratiquement nés avec ces technologies n'ont-ils pas développé les compétences pour voir les manipulations? Pas complètement si on se fie aux études, dont celle de Viavoice en France publiée en 2021. 28% des 18 à 24 ans font plus confiance à une information partagée sur les réseaux sociaux que dans les médias. 47% d'entre eux pensent qu'il est moins nécessaire de consulter un article aperçu sur les réseaux à sa source.

Un paradoxe se voit aussi auprès des jeunes. Ainsi, 71% des élèves de 3e font confiance aux médias traditionnels contre 27% pour les réseaux sociaux. Or, malgré tout, ils sont 71% à s'informer uniquement par ce canal. Conséquemment, comment s'assurer que les adolescents soient plus cohérents dans leur approche d'information? Il semble que l'éducation soit la solution.

Enseigner les biais et l'esprit critique

Forcément, le corps enseignant a de quoi s'inquiéter. Comment enseigner à se prémunir contre des effets qui peuvent les toucher eux-mêmes? Voilà l'importance de s'informer et d'instruire les enfants sur les biais cognitifs. La crise de la covid-19 a été le théâtre d'un grand champ de supputations et de théories fumeuses. En apprenant à savoir comment le cerveau peut parfois réagir au quart de tour et pourquoi il faut s'en méfier, il est possible de prévenir en partie l'adhérence à de la désinformation.

L'Association Française pour l'Information Scientifique propose d'ailleurs aux professeurs d'enseigner l'esprit critique à leurs élèves. Cela veut dire être en mesure d'évaluer plus sereinement d'une information reçue. Pour y arriver, l'organisme soumet 4 préalables : "

  1. d’avoir des connaissances sur le sujet étudié, ou d’en acquérir ;
  2. de douter avec méthode et de savoir quand faire confiance ;
  3. d’être capable de remettre en question ses certitudes (et, in fine, de peut-être changer d’avis selon les arguments contradictoires avancés) ;
  4. et de rechercher une rationalité épistémique, c’est-à-dire une exigence de fonder ses opinions sur des preuves solides, autrement dit, avoir pour objectif de mettre autant que possible nos opinions en adéquation avec la réalité."

Donc, oui, il est nécessaire de douter, même des discours de politique bien sûr. Or, cela demande une méthode et exige aussi de bons arguments afin de réellement réfuter ou confirmer des informations partagées. Voilà souvent la partie qui manque chez ceux adhérant à des théories du complot, entre autres. L'absence de preuves pour leur vision de la situation, pour eux, est une démonstration qu'il se trame quelque chose. La pensée critique infirme ce genre d'erreur cognitive.

Les enseignants doivent aborder les notions de science, de "pseudoscience", de "faits" et "d'opinions". Les différencier et montrer des exemples de ceux-ci. D'autant plus que des initiatives des médias eux-mêmes comme les Décodeurs ou les Décrypteurs peuvent offrir de nombreux exemples pigés dans l'actualité du moment. Et puis, pourquoi ne pas proposer aux jeunes d'écrire des articles mais à partir de sources vérifiables? Le projet "The Student View" en Grande-Bretagne en est un bon exemple.

Les parents ont aussi leur rôle à jouer dans la littératie numérique. Il serait utile qu'ils enseignent assez tôt le principe de désinformation à leurs enfants et sur l'importance de se poser des questions sur ce qu'ils voient en ligne. Il existe d'ailleurs des ressources qui leur sont spécifiquement adressées afin d'introduire le sujet auprès des jeunes dans la cellule familiale. Évidemment, cela doit venir avec une certaine pensée critique déjà en place chez l'adulte. Un parent croyant aux faussetés risque plutôt d'inculquer plus de mauvaises informations. D'où l'importance pour l'école de pallier les manques possibles à la maison.

Cette question de l'apprentissage de la littératie numérique est au coeur des préoccupations actuelles. La Commission européenne a fait un appel aux experts en 2021 afin de proposer des idées et freiner, voire stopper la propagation de désinformation en ligne. Il reste maintenant à voir quelles seront leurs propositions. Un sujet qui n'est donc pas près de devenir vétuste étant donné la présence fréquente de fausses nouvelles en ligne.

Illustration : Obi Onyeador sur Unsplash

Références :

Asselin, Christophe. "Fake News : L’importance De L’éducation, De La Sensibilisation Et De L’autonomie." Social Media Listening and Analytics Blog - Digimind Blog. Dernière mise à jour : 16 mars 2021. https://blog.digimind.com/fr/tendances/fake-news-importance-education-sensibilisation-autonomie.

Burrell, Ian. "How News Course The Student View is Teaching Students About Misinformation and Media Literacy." Inews.co.uk. Dernière mise à jour : 5 avril 2021. https://inews.co.uk/opinion/columnists/news-course-student-view-teaching-young-people-misinformation-media-literacy-942014.

Caroti, Denis. "Former Les Enseignants à Enseigner L’esprit Critique." Afis Science - Association Française Pour L’information Scientifique. Dernière mise à jour : 24 mars 2021. https://www.afis.org/Former-les-enseignants-a-enseigner-l-esprit-critique.

Cary, Allison. "How To Teach Your Kids About "Fake News"." Youthspeakoutint.org. Dernière mise à jour : 28 décembre 2020. https://youthspeakoutint.org/2020/12/28/how-to-teach-your-kids-about-fake-news/.

"Education and Training." Education and Training - European Commission. Dernière mise à jour : 3 juin 2021. https://ec.europa.eu/education/news/call-for-experts-tackling-disinformation-promoting-digital-literacy_en.

L'Heureux, Kassandra. "Notre Cerveau Devant L'infodémie COVID-19 : Enseigner Les Biais Cognitifs Pour Aider Les élèves à Cultiver Le Doute." Association Pour L'enseignement De La Science Et De La Technologie Au Québec. Dernière mise à jour en mai 2021. https://www.aestq.org/fr/spectre-50-3/notre-cerveau-devant-linfodemie-covid-19-enseigner-les-biais-cognitifs-pour-aider-les-eleves-a-cultiver-le-doute.

"Lutter Contre Les Fausses Nouvelles Et La Désinformation | Questions Internet." Internetmatters.org. Dernière mise à jour : 19 juin 2020. https://www.internetmatters.org/fr/connecting-safely-online/advice-for-parents/tackling-the-hard-stuff-on-social-media-to-support-young-people/spotting-fake-news/.

Oattes, Trevor. "Opinion: Media Literacy is Essential Education." The Fulcrum. Dernière mise à jour : 14 février 2021. https://thefulcrum.ca/opinions/opinion-media-literacy-is-essential-education/.

Owen, Brenna. "Kids Need Media Literacy Education to Match the Rise of Social Networks: Experts." CTVNews. Dernière mise à jour : 11 décembre 2020. https://www.ctvnews.ca/sci-tech/kids-need-media-literacy-education-to-match-the-rise-of-social-networks-experts-1.5226764.

Singer, P.W., et Michael McConnell. "Want to Stop the Next Crisis? Teaching Cyber Citizenship Must Become a National Priority." Time. Dernière mise à jour : 21 janvier 2021. https://time.com/5932134/cyber-citizenship-national-priority/.

"Truth or Fiction: Teaching Digital Literacy to Children is Vital to Combating Online Disinformation." Southern Poverty Law Center. Dernière mise à jour : 1er octobre 2021. https://www.splcenter.org/news/2021/10/01/truth-or-fiction-teaching-digital-literacy-children-vital-combating-online-disinformation.

Wyman, Christina. "Teaching Students to Think Has Become a Risky Proposition." Salon. Dernière mise à jour : 1er octobre 2021. https://www.salon.com/2021/10/03/afraid-to-teach-critical-thinking/.


Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Complètement dépassé


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !