Articles

Publié le 27 octobre 2021 Mis à jour le 13 novembre 2021

L’e-réputation, éviter que la mémoire du web ne nous joue des tours

Les moyens d'actions face aux questions d'e-réputation

e-reputation

Il est devenu usuel de googler le nom d’une personne pour diverses raisons : dans la cadre d’une embauche, dans un contexte plus privé ou bien d’autres encore. Des contenus à votre propos peuvent rester accessibles des années après avoir été publiés.

E-réputation, ce que c’est ?

Dit en quelques mots simple, l’e-réputation est l’image qu’Internet renvoie d’une personne ou d’une organisation lorsqu’une recherche est faite à son propos.

Ce qui est présent sur Internet à propos d’une personne peut l’être de son fait mais aussi parce que des tiers ont publié des textes, images ou vidéos à son égard. L’ e-réputation d’une personne est donc tributaire de ce que font d’autres personnes la concernant. Cela peut rapidement devenir problématique.

Les diverses législations

Si des choses désobligeantes à votre égard sont présentes sur le web, il existe des textes légaux qui peuvent vous aider à les faire disparaître. Notez que pour les faire disparaître, il faut savoir qu’ils existent. Une mesure utile est donc de taper régulièrement vos nom et prénom dans Google.

Il est aussi utile de créer une alerte Google sur vous-même en vous rendant sur Alertes Google.  Pour celles et ceux qui souhaitent un petit tutoriel, en voilà un qui décrit ce service.

Calomnies et/ou diffamation

Quel que soit votre pays de résidence, il est probable que le droit pénal interdise de publier des choses qui auraient un caractère diffamatoire ou calomnieux. L’auteur mais aussi la structure qui héberge ce type de contenu s’expose à des sanctions allant de simples amendes à des peines de prison.

Le site service-public.fr  est très explicite à ce propos :

« Si vous êtes victime d'une publication malveillante sur internet (texte, vidéo, photo,...), vous pouvez le signaler et demander qu'elle soit retirée. Vous pouvez aussi porter plainte contre l'auteur de la publication et contre l'hébergeur du site. L'auteur de la publication sera sanctionné si sa publication enfreint la loi (racisme, injure, atteinte à la vie privée...). L'hébergeur sera sanctionné s'il est prouvé qu'il a délibérément mis en ligne ou laissé en ligne ce contenu illicite. »

Le RGPD et les données à caractère personnel

 La CNIL définit les données à caractère personnel comme étant :

«Une donnée à caractère personnel est toute information relative à une personne physique susceptible d'être identifiée, directement ou indirectement ».

Par exemple : un nom, une photo, une empreinte, une adresse postale, une adresse mail, un numéro de téléphone, un numéro de sécurité sociale, un matricule interne, une adresse IP, un identifiant de connexion informatique, un enregistrement vocal, etc.

Peu importe que ces informations soient confidentielles ou publiques. »

Si l’on se fie à cette définition, tout contenu écrit ou visuel permettant de vous identifier ou de vous relier est susceptible d’être une donnée à caractère personnel.

L’article 17 du RGPD prévoit un droit à l’effacement aussi appelé Droit à l’oubli.
Voir https://www.privacy-regulation.eu/fr/17.htm

Le droit au déréfencement

Selon la CNIL,

« l’Arrêt du 13 mai 2014, la CJUE (Cour de justice de l’Union européenne) indique que les internautes, uniquement européens, qui ne sont pas des personnes publiques ont le droit de demander que des résultats de recherche soient supprimés des index des moteurs de recherche ».

Agir légalement

Les personnes qui veulent faire disparaître certains contenus de la mémoire du web ont donc des outils juridiques pour tenter d’y arriver.

Néanmoins, les procédures peuvent être longues et couteuses, il est donc utile d’agir préventivement pour préserver son e-réputation mais aussi d’essayer d’être le moins vulnérable possible.

Préserver son e-réputation

Des dizaines de textes ont déjà été publiés sur le sujet, en voici une brève synthèse :

S’autocensurer

Le bon sens est de ne publier et même de ne créer aucun contenu qui puisse nuire à votre réputation. Vous êtes ivre? Ne vous faites pas prendre en photo et ne faites de pas de selfies.

Sachez que tout contenu qui existe et que vous croyez privé peut être diffusé ou divulgué un jour à votre insu. Cela peut être suite à la « trahison » d’un proche, du piratage d’un ordinateur ou de la simple perte d’un appareil.

À cet égard, une affaire fait du bruit à propos de l’ordinateur que le fils du président américain aurait mis en réparation. Le stockage d’informations sensibles doit donc aussi être accompagné de mesures prudentielles.

Gérer activement son e-réputation

Enfin, les personnes qui gèrent activement leur e-réputation réduisent le risque de voir des contenus inapproprié ou simplement non-contrôlés être les plus visibles.

Pour construire son e-réputation, il convient de procéder par étapes :

  1. Définir ce que je vais publier et ce que je m’interdis de publier;
  2. Savoir sur quels supports et plateformes je vais publier des contenus : Blog, Réseaux sociaux, Youtube, etc.
  3. Créer des contenus pertinents sur les thématiques établies;
  4. Diffuser et rendre visibles les contenus publiés;
  5. Réseauter avec des personnes légitimes dans les thématiques.

La question de l’e-réputation revient régulièrement mais le manque d’informations données et de formations pour savoir comment la gérer rendent le problème récurrent.   À quand un cours sur l’e-réputation à tous les jeunes ... et moins jeunes ?  


Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Mémoire et enregistrement


Le fil RSS de Thot Cursus ou s'y abonner via Feed Burner.

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !