Articles

Publié le 27 octobre 2021 Mis à jour le 28 octobre 2021

Raffraichir la mémoire sélective de Wikipedia

Réduire les biais de genre dans la plus grande encyclopédie du Monde.

Le temps de l’histoire est souvent décrit comme un tribunal objectif, qui lisserait les débats superficiels et aplanirait l’écume des polémiques ou des modes. Et pourtant. La mémoire qui se partage dans les encyclopédies et biographies porte et renforce de nombreux biais. Ainsi, certaines catégories sont sous-représentés dans les pages de Wikipédia, mais elles souffrent également de clichés. Des groupes de rédacteurs s’efforcent de rééquilibrer la présence des genres et des origines géographiques à travers les notices des personnages illustres.

Le projet

Des groupes de travail se créent dans de nombreux groupes francophones. Ils tissent des liens avec d’autres acteurs engagés pour réduire les biais de genre sur Internet, et en particulier sur Wikipédia. Les échanges sont réguliers, des pages dédiées regroupent les contributions liées à un même projet. Depuis 2016, les « sans pagEs » ont pu produire des notices biographiques pour plus de 5000 personnes, comme le fait Women In Red dans les versions en langue anglaise.



Les biographies montrent combien il a souvent été difficile pour les personnes présentées d’accéder aux formations et aux postes. Les obstacles perdurent dans les promotions et les parcours, comme en témoigne la vie de Antonia Brico, cheffe d’orchestre. Et enfin, les notices témoignent des écarts de visibilité qui s’accentuent avec le temps.

Une organisation minutieuse et réactive de l’équipe permet d’identifier les personnes illustres absentes de l’encyclopédie, celles dont les pages peuvent être améliorées, ou encore celles qui n’ont pas d’illustration. La page de description du projet est en mouvement constant. Elle mêle un état régulier des avancées et quelques connaissances utiles pour se lancer. Le groupe fait apparaître les besoins d’illustration et de rédaction, les articles les plus consultés ou toute information qui peut être pertinente pour le projet.

La documentation actualisée permet l’embarquement de tout nouvel arrivant, qui comprend la logique en quelques minutes, repère les priorités et peut informer la communauté de ses contributions. Mais il ne s’agit pas de scribes enfermé. e. s autour de milliers de pages. Le groupe encourage l’entraide, il valorise les apports sur les réseaux sociaux et régule les travaux. Ainsi, si deux illustrateurs se consacrent au même personnage, ils seront invités à se coordonner. Le compte Instagram : @lessanspagEs renvoie vers de nombreuses biographies tandis que sa story quasi quotidienne entretient le lien avec les contributeurs. Pour ce qui est des illustrations, des pages dédiées proposent des listes aux portraitistes.

Rendre visibles des personnages historiques, au-delà de Wikipédia

D’autres projets se proposent de rétablir un équilibre sur les personnes qui apparaissent dans Wikipédia. Ainsi, « noircir Wikipédia » construit des références sur la culture et les personnalités africaines ou issues de la diaspora africaine. Enfin, pour quitter la première encyclopédie mondiale, on trouvera sur les réseaux sociaux des comptes consacrés aux scientifiques qui restaurent souvent des biais de genre. Ainsi, le compte 366 portraits présente rapidement un portrait de scientifique chaque jour.

Éloignons-nous encore un peu. A Paris, au cimetière du Père-Lachaise, des visiteurs se réunissent régulièrement. Ils passent d’un monument funéraire à l’autre et s’arrêtent parfois devant des tombes mal entretenues et sans intérêt apparent. Un visiteur peut devenir conférencier l’espace d’une vingtaine de minutes. Car ces personnes qui déambulent se remémorent les « Italiens qui ont fait la France ». Ils tirent un fil invisible entre de nombreuses tombes où reposent des Italiens illustres, dont la mémoire est parfois encore vive, parfois quasiment éteinte. Ce travail de référencement et de recherche biographique a débouché sur un livre, présenté dans de nombreuses communes italiennes.



Ces activités bénévoles et engagées n’ont pas juste pour but de rétablir une forme de justice, en apportant de la visibilité à celles et ceux qui auraient été oubliés. Mettre en évidence les Italiens du Père-Lachaise, c’est aussi montrer combien l’immigration italienne a contribué à façonner la culture française. Faire entrer dans les encyclopédies des femmes qui en ont été oubliées donne aussi des exemples positifs et aide à combattre les clichés.

Ressources :

Wikipédia : qui parle de quoi — Conférence donnée à l’université de Genève — septembre 2015
https://mediaserver.unige.ch/play/90511

Compte twitter qui valorise des femmes de science contemporaines
https://twitter.com/366portraits

Comites Parigi — Présentation du livre : les Italiens du Père-Lachaise — février 2020
https://www.comitesparigi.fr/litalia-del-pere-lachaise/

L'Italia del Père-Lachaise. Vies extraordinaires des Italiens de France et des Français d'Italie
https://www.decitre.fr/livres/l-italia-del-pere-lachaise-9791094464243.html#ae85



Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Mémoire et enregistrement


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !