Articles

Publié le 13 octobre 2021 Mis à jour le 17 octobre 2021

Comment la pandémie a-t-elle modifié notre langage ?

Franchir la barrière invisible

Avril 2020, le monde entier est affecté par une nouvelle pandémie. Nous sommes tous concernés, nos vies seront modifiées à jamais, nos comportements aussi. Mais qu’en est-il de notre communication ?  Un phénomène planétaire aura-t-il su dresser une architecture invisible au point de changer l’essence même de notre langue ?

Dans une société où les règles de distanciation et les gestes-barrière sont les nouvelles notions de savoir-vivre, l’acte de parole a-t-il lui aussi été affecté ? Le fait de vivre presque exclusivement du distanciel pendant plus d’une année a-t-il changé les règles du jeu ? Gardez vos deux mètres de distance, n’enlevez pas votre masque et voyez comment la COVID a influé sur notre langue…

Confinement physique et verbal

Après plus de 12 mois quasi-ininterrompus de confinement et de distanciation, notre rapport à la société et aux autres a indéniablement changé. Le fait de ne plus aller au bureau et de travailler à distance est le premier éloignement mais, à celui-ci , s’ajoute celui de ne plus voir, comme avant, sa famille et ses amis. Le flux de communication, qu’il soit professionnel, familial ou amical a donc changé. Sans parler de l’aspect social général, comme les différents interlocuteurs qu’on peut avoir en allant au magasin faire ses courses, en se déplaçant dans les transports en commun, en utilisant les différents services publics…

Pendant plus d’un an, chacun d’entre nous a dû composer avec soi-même et avec son cocon résidentiel exclusif. Les seuls rares échanges qui nous rappelaient que nous n’étions pas seuls au monde étaient le passage des livreurs lors de commandes à domicile et cela constituait, j’en suis sûre pour vous aussi, une petite victoire ! Certes, on ne peut cependant pas aller jusqu’à dire que confinement était égal à mutisme, car cet isolement a su donner de beaux jours à un autre phénomène, celui des réseaux sociaux et des programmes de visioconférence comme FaceTime, Skype, Zoom ou Teams, sans compter tous les autres médias qui sont apparus au cours de l’année passée.

Les « apéro-vidéo » et les réunions en ligne n’ont jamais été si populaires qu’en 2020 ! Ceci dit, tout cela reste à distance et le fait qu’il y ait un écran interposé entre nos locuteurs et nous affichait malgré tout une certaine barrière.

Le cas des enfants

Si les adultes ont été affectés par le confinement, les enfants semblent l’avoir été davantage, en particulier les tout-petits, ceux qui auraient normalement dû commencer l’école à l’automne 2020. Pourquoi ? Selon une enquête menée par l’Education Endowment Foundation auprès d’écoles et de parents, 96% d’entre eux se déclarent « très préoccupés » par le développement de la communication et du langage chez les jeunes apprenants.

Le développement personnel, social et émotionnel, ainsi que l’alphabétisation sont les autres grandes inquiétudes pédagogiques. En effet, l’acquisition des compétences pré-mentionnées repose essentiellement sur une bonne base en communication, élocution et en langage, ce qui ferait cruellement défaut à ces enfants à cause de cette distanciation non prévue.

En effet, le fait de garder, en sécurité certes, les enfants à la maison a fortement diminué leur champ d’interaction : pas de famille élargie, pas d’école, pas d’enseignants, pas d’autres enfants, pas d’activités extérieures, pas de socialisation…

En ce sens, il est certain que l'acquisition de nouveau vocabulaire était freinée. Généralement, c’est par la simple visite chez les grands-parents que les enfants peuvent développer leur vocabulaire, ceux-ci utilisant un lexique souvent différent, ou simplement par une visite à la ferme, au zoo, dans un parc… mais là, impossible. Cette restriction de vocabulaire risque donc d’avoir un effet à long terme sur l’éducation des enfants. 

Jamais sans mon masque

L’imposition du masque a permis de voir à quel point la lecture des lèvres pouvait être cruciale, en particulier pour les enseignants de langues.

En effet, lors de l’apprentissage de nouveaux sons, les apprenants ont l’habitude de regarder les mouvements de bouche et de lèvres des enseignants et là, c’est mission impossible ! Difficile de découvrir une langue sans pouvoir en comprendre le mécanisme de la prononciation.

Ceci dit, même dans l’apprentissage de la langue maternelle, les enfants en bas-âge sont concernés par ce problème, car la simple distinction des sons « p », « b » et « t » relève aussi de la gageure ! En outre, en dépit de la protection indispensable qu’offre le masque, celui-ci dissimule également les mimiques du visage, élément pourtant bien utile pour exprimer certains sentiments ou sensations ! Là aussi, on perd un autre repère important dans la communication et le langage…

Finalement, on peut affirmer que la pandémie aura fortement influencé notre manière d’être et de vivre et cela même au niveau de notre communication, de notre langue et de notre langage. Nous avons tous été touchés, particulièrement les enfants en âge d’apprendre et de découvrir la langue.

Espérons que la sortie prochaine de ces méandres nous rendra à tous l’opportunité de retrouver le temps perdu, de franchir cette architecture de contraintes de santé publique et de sortir notre langue de notre poche !


Sources et illustrations

Comment le confinement affecte le langage des enfants, Yvonne Wren, Le Soleil, juin 2021
https://www.lesoleil.com/actualite/covid-19/comment-le-confinement-a-affecte-le-langage-des-enfants-7bef83f7cc9cbce8b0cc39f2773efb7e

Barrière invisible, Pixabay, https://pixabay.com/images/id-4031973/

Le masque du silence, Pixabay, https://pixabay.com/images/id-5584680/


Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Architectures invisibles


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !