Articles

Publié le 21 septembre 2021 Mis à jour le 21 septembre 2021

Un réseau social oral pour tous les lier !

Réseauter sans parler ni écrire - Initiative exemplaire du Mali : Lenali

Peut-on utiliser les réseaux sociaux en ligne tout en étant analphabète, ne sachant ni lire, ni écrire ? Oui ! Mais alors, ferions-nous mentir Alfred de Musset (1810-1857), le célèbre écrivain français, quand il déclarait que « Pour réussir dans le monde, retenez bien ces trois maximes : voir, c'est savoir ; vouloir, c'est pouvoir ; oser, c'est avoir. »

Pas seulement, puisque pour créer le réseau social Lenali, il fallait une bonne dose d’audace, de volonté et de connaissances. Présentation de ce nouveau média qui sort des sentiers battus et qui se veut convivial, ouvert, communicatif et participatif, et ce, même si on ne sait ni lire, ni écrire !

Le Mali et la francophonie

Bienvenue au Mali, un pays francophone situé dans l’ouest de l’Afrique ! Cette ancienne colonie française de plus de 20 millions d’habitants reconnait encore aujourd’hui le français comme la langue officielle d’état. Toutefois, le Bambara, qui est la principale langue maternelle du pays (46%) est aussi la langue la plus parlée du Mali, avec 82% de locuteurs.

Douze autre langues, reconnues par l’État comme langues nationales, cohabitent avec le français et le bambara. Parmi elles, notons le dogon, le tamashek, le peul, le bozo ou encore le mandinka. Bref, le moins que l’on puisse dire, c’est que le Mali est un pays multilingue !

Par son passé colonial et, surtout, son affranchissement, on aurait pu croire que ce pays africain aurait tenté de couper les ponts avec ses racines françaises. Loin de là ! En effet, en 1960, 66.000 Maliens savaient lire et écrire en français, en 1985, c’était 564.000 et, en 2009, plus de 2 millions ! Le français se porte donc bien au Mali.

Paradoxe

Parler une ou plusieurs langues, c’est bien, mais les écrire, c’est une autre histoire… et c’est bien là le problème que rencontre le Mali, avec près de la moitié de sa population qui est analphabète. D’un autre côté, quand même 30% de cette même population possède un téléphone intelligent… curieux paradoxe !

Mais alors comment allier ces deux réalités que tout semble opposer pour essayer de relier un peuple virtuellement connecté, pourtant déconnecté socialement parlant ? C’est justement ce sur quoi a bûché le jeune ingénieur Mamadou Gouro Sidibé, dont le but premier était de rendre accessible à « toutes les franges de la population malienne » son réseau social.

Le projet Lenali 

Imaginé en 2018, Lenali se présente, sur sa page Facebook, comme « le 1er réseau social TOTALEMENT VOCAL et qui PARLE Bambara, Soninké, Sonrai, Wolof, Mooré, Français, etc. !!! ».

Souhaitant se rapprocher au maximum des réalités de ses utilisateurs, le projet est basé sur cinq grandes idées :

  1. Pouvoir se connecter à son réseau de proches sans savoir écrire.
  2. Utiliser sa langue maternelle (une des douze langues nationales du pays).
  3. Faire parler les photos publiées en ligne.
  4. Vocaliser les profils pour ne pas avoir à les lire.
  5. Optimiser le temps de connexion sur tous les appareils mobiles.

En plus, Lenali offre une fonction de dictaphone permettant d’enregistrer toute note orale afin de la garder dans son téléphone.

Il est à noter que ce projet est en cours de développement et compte se doter de nombreuses autres fonctionnalités par la suite. Ainsi, en septembre 2021, il est maintenant possible d’utiliser une fonction appelée « Appel navigation GPS » qui permet à son utilisateur d’être guidé (à l’oral, comme un GPS) vers un point précis uniquement à partir du numéro de téléphone de son interlocuteur !

Ce point est particulièrement intéressant et pratique car, au Mali, bon nombre de personnes ne possèdent pas une adresse postale ! Autre nouveauté pour les « Lenalisateurs », c’est l’équivalent du Marketplace de Facebook, intitulé Lenamarket, qui propose des « ventes et promotions dans les langues locales ».

Tradition et modernité

Dans un pays où l’oralité est une affaire de culture et de traditions ancestrales, notamment avec les griots, l’équivalent de nos bardes européens, qui passaient de villages en villages pour déclamer des récits historiques ou ancestraux, l’aspect oral demeure crucial, d’autant plus quand tant de langues cohabitent sans pour autant être maîtrisées tant à l’oral qu’à l’écrit.

Lenali vient donc au secours des Maliens en leur permettant de se reconnecter entre eux, peu importe la langue qui est la leur, peu importe qu’ils sachent ou non lire et écrire. Quitte à être équipé d’un téléphone intelligent, autant s’en servir efficacement !

Relier les peuples, les guider oralement sans les déranger à l’écrit, leur permettre de se retrouver, de partager des photos, des vidéos, des adresses, de vendre et d’acheter en ligne et ce, quelle que soit leur langue. L’idée est si novatrice et dynamique qu’elle a même obtenu le soutien du ministère de l’Économie Numérique et de la Prospective du Mali, qui préparent, à l’aide de son fondateur, deux autres applications : Kunko et Gafé… affaire à suivre !


Sources et illustrations

Griot africain, Pixabay, https://pixabay.com/images/id-2953609/ 

Page Facebook de Lenali, https://www.facebook.com/LenaliOfficiel/

Page officielle de Lenali, http://lenali.ml


Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Visualisation


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !