Actualités

Publié le 05 août 2021 Mis à jour le 05 août 2021

L’éducation financière : un enseignement d’utilité publique ?

Gérer ses finances, une réalité négligée

Classe

De réels enjeux…

Selon une enquête réalisée par Audirep – un Institut d’Études Marketing - pour la Banque de France en juin 2018, seules 17% des personnes interrogées considéraient avoir une connaissance financière élevée ou très élevée alors que 26% l’estimaient faible ou plutôt faible. 43% avaient le sentiment de ne pas disposer d’informations suffisamment fiables pour gérer efficacement leur budget. 

Cette situation est d’autant plus préoccupante que la pandémie et ses conséquences économiques ont entrainé une hausse importante de l’épargne des ménages (100 milliards € de plus en 2020 par rapport à 2019). 

Or, pour être « utile » au financement et à la croissance de l’économie comme aux intérêts des ménages eux-mêmes (prévention du surendettement, gestion budgétaire et financière efficace, …), l’affectation de cette épargne suppose une bonne maîtrise d’un grand nombre de notions ou de mécanismes : effet de l’inflation, calcul d’un intérêt, diversification des placements, définition du crédit renouvelable, caractéristiques des investissements boursiers, etc. 

Une connaissance des risques est également nécessaire tant pour les investissements à réaliser que pour se prémunir contre certains pièges, parfois proches de l’escroquerie. Selon une enquête récente de l’Autorité des Marchés financiers, 54 % des épargnants pourraient faire confiance à des propositions affichant un taux de rendement nettement supérieur aux autres placements (3, 4 ou 5 % !) et s’accompagnant d’une garantie du capital.

…Souffrant d’une grande méconnaissance

Alors qu’en Chine la gestion financière fait partie du programme des enseignements primaire et secondaire, 85% des Français n’ont jamais suivi de cours d’éducation budgétaire et financière dans leur cursus scolaire, cette situation faisant d’eux de « mauvais élèves » et de la France le pays occupant la dernière place du classement de culture financière, derrière le Portugal et l’Italie. 

Bien que les pouvoirs publics, conscients de ce problème, aient élaboré une stratégie nationale d’éducation financière (EDUCFI) poursuivant plusieurs objectifs (maîtrise par les ménages de leur budget et prévention du surendettement, connaissance accrue par les entreprises des dispositifs d’aide et de financements possibles, meilleur accompagnement des personnes en situation de fragilité sociale), la pratique des banques en ce domaine reste trop limitée. Les banques traditionnelles, en particulier, ont tendance à s’adresser aux jeunes, notamment, avec des offres de produits très classiques, les banques en ligne ne s’investissant guère plus.

Une nécessité : se former

Des dispositifs officiels existent pour permettre à tous d’acquérir les bases d’une culture financière minimale. 

Opérateur de la stratégie nationale d’éducation financière, la Banque de France, par exemple, propose des supports de formation ainsi que des informations neutres et pédagogiques via “Mes questions d’argent”, le portail national de l’éducation économique budgétaire et financière. Y sont expliquées de très nombreuses notions allant de la gestion budgétaire aux assurances, en passant par toutes les formes d’épargne, la retraite, les arnaques, etc.  Le site renvoie également au portail de la Cité de l’Économie « Mes questions d’économie » qui offre de nombreuses ressources pour comprendre l’économie dans ses différentes dimensions (monnaie, financement, régulation, etc.).

Autre organisme, l’Institut pour l’Education Financière du Public (IEFP) développe également des notions d’éducation financière sur son site “La finance pour tous”.

Enfin quelques initiatives individuelles émergent à l’image de Deuz.biz dont le contenu est moins contrôlé. 

Mais est-ce suffisant, notamment pour celles et ceux qui maîtrisent déjà les notions de base et souhaitent aller plus loin dans un contexte d’épargne plus abondante et, en dehors même de la crise, de perspectives économiques et sociales à prendre en compte comme la réforme des retraites par exemple ? 

Diversifier ses placements en s’orientant vers la Bourse – important vecteur de financement de l’économie - semble attirer nos compatriotes (410 000 nouveaux actionnaires auraient été séduits en 2020) mais attention, se lancer en Bourse est une chose sérieuse qui nécessite avant toute chose de s’y former. Bien qu’exagérés parfois dans l’imaginaire collectif, les risques sont réels pour l’argent que l’on y investit. 

Les possibilités de formation en ligne sont très nombreuses et revêtent différentes formes : formations gratuites portant sur les notions élémentaires – plutôt de l’initiation ? -, offres payantes aux prix assez bas – est-ce vraiment suffisant si l’on veut vraiment maîtriser la matière ? Il est permis d’en douter et de conseiller plutôt de se tourner vers un accompagnement au plus long cours, incluant la création d’un portefeuille et un appui dans la définition d’une stratégie, même si le coût peut en paraître élevé de prime abord.  

Enfin, une piste intéressante : des sites à l’image de lesformationstrading.fr, à l’initiative de traders confirmés, existent pour tester les différentes formations trading et éclairer le choix de ceux qui sont prêts à se lancer sérieusement dans l’expérience du trading. Il s’agit d’un grand plus vers la concrétisation de l’utilité publique de l’éducation financière, pour l’habilitation des citoyens comme pour le développement économique. 

En savoir plus sur cette actualité

Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !