Articles

Publié le 23 juin 2021 Mis à jour le 23 juin 2021

Les nouveaux rapports au travail

Effets de la covidisation

Environnement de travail relax

Constat initial

À l’occasion de la pandémie, la société apprivoise de nouveaux rapports au monde qui transforment la façon de concevoir son rapport au travail, à l’autre et à sa mise à distance. D’aucuns évoquent la «covidisation» pour décrire un phénomène multi-facettes. 

Avec le covid et les statistiques associées cumulant les malades et les décès, la mort a pénétré l’inconscient collectif. Un sentiment de vulnérabilité s’est développé dans la société déjà en mal des problèmes de sécurité, de terrorisme ou de précarité. Il en découle une méfiance pour un autre potentiellement porteur de virus et  un retour de questionnement sur le sens de la vie. Bien sûr la question du travail, tellement fondatrice des identités et de la socialisation des individus dans les groupes, y occupe une place centrale. Cette question touche les collaborateurs : qu’est ce qui est important dans mon travail ? Mais également les entreprises qui se projettent «entreprise à missio ». La question première qui se pose est pourquoi / pour quoi se réunir physiquement ?

La façon de se lier avec les autres intègre la question de la distance

Distance sociale en face à face (avec des recommandations de 4 mètres d’écart !) et distance en ligne avec la montée en puissance des réseaux sociaux. Chacun comprend mieux l’importance de la qualité de présence au-delà du simple présentéisme. Mais, à  quoi bon se réunir physiquement si chacun est tenu de se tenir à distance des autres à tel point que même la communication non verbale est rendue difficile ? Qu’est ce qui vaut d’être ensemble ?

Un peu de nature

Selon que les individus sont insérés dans des tissus urbains ou ruraux le rapport à la nature s’est transformé. Il affecte les choix d’habitat. Par exemple, 80% des cadres parisiens aspirent à un meilleur environnement de vie, disposant d’habitation de plus petite taille que dans des agglomérations plus petites, ils ont vécu le confinement comme un enfermement. À Paris 26% d’entre eux passent activement à l’acte et s’efforcent de trouver de nouveaux équilibres en quittant leurs quartiers. Ainsi, pour la première fois depuis la deuxième guerre mondiale et malgré l’installation de nombreux expatriés de retour d’Angleterre suite au Brexit, le marché immobilier parisien connait des baisses de prix (-1,7%) et une baisse des volumes de vente d’appartement (-11%).

Des écoles ferment en 2020 (3000 élèves en moins par an depuis 2016) et la ville accentue sa perte d’habitants. La ville se referme aux familles qui disposent de budget insuffisant quand le prix du mètre carré moyen est supérieur à 10 500 euros. Les autres grandes métropoles connaissent des situations très différentes en France et en Europe. Le travail participe d’une équation plus complexe que la seule acquisition de revenus.

Temps de transport

Avec le confinement, dans les métropoles urbaines, les conditions de déplacement vers son lieu de travail affectent le confort de vie de chacun (restriction de l’offre de transport, impossibilité de s’assoir, surnombre), rester chez soi est finalement apparu comme une solution acceptable, en particulier pour une population de cadres ou employés  de bureau, vivant des temps de transports élevés. Ils ont vécu un usage différent de leur temps de trajet ce qui a significativement amélioré leur qualité de vie et leur possibilité de choix d’activités épanouissantes ou de vie en famille.

Environnement de travail à domicile

La question des conditions de travail à domicile est sous la responsabilité/possibilité du travailleur. Travailler à la maison ne pose pas les mêmes questions selon que l’on est seul ou que l’on a des enfants scolarisés, autonomes, ou demandant une grande attention éducative. Disposer d’un espace de travail identifié, un équipement adapté, des équilibres de vie facilités (garde des enfants, soutien et service de proximité). La situation familiale pondère fortement les envies de rester travailler à la maison ou au contraire de s’en échapper, pour cause d’environnement sonore ou physique inapproprié. Parfois des espaces partagés de travail (coworking) sont une alternative de proximité bien pratique. 

Lieux de vie et conditions de travail

Questions clés quand les individus ont vécu des privations de liberté et des contraintes, là encore, les statistiques immobilières montrent un engouement pour les biens aux abords des grands centres urbains jusqu’à 1h30 de transport. Les individus optent pour des stratégies de rester en proximité avec un cadre de vie naturel et concèdent un effort de transport ou, pour les plus fortunés, investissent dans une résidence secondaire. 

Le contrat salarié se voit concurrencé par des propositions alternatives de missions avec des statuts d’indépendants plus fréquents. Les façons de faire entreprise échapperaient au seul dogme du lien de subordination. Des liens d’alliance, des liens commerciaux, des liens de prestation plus flexibles dans le temps enrichissent la palette des relations de l’employeur. 

Formation

Dans le travail réside aussi des activités d’apprentissage qui ont muté. Soit dans le cadre de e-formations organisées par les entreprises avec un transfert plus ou moins agile de pratiques analogiques vers des transpositions digitales, soit sous la forme d’apprentissages numériques informels. Les regroupements en ligne ont favorisé l’essor de nouvelles pratiques en visio, avec des collecticiels et des formes d’écriture en intelligence collective.

La manière d’apprendre a été touché faisant reposer sur les individus plus distants de nouvelles responsabilités pour se connecter aux autres et trouver un fil directeur. Le rapport au savoir mute valorisant l’apprenance (désir d’apprendre) et minorant les séquences contraintes.

Adaptation RH

Toutes les activités spécifiques aux ressources humaines ou au management, formes de régulation du travail ou travail sur le travail, se sont adaptées :

  • les entretiens (de recrutement, de cadrage, de suivi de projet) s’organisent à distance avec l’avantage de favoriser la coproduction et le partage d’écrans. La situation permet une réalité augmenté (surimposition d'éléments d'informations dans la  conversation en ligne);

  • les réunions sont tenues en visio (tout distanciel ou comodal). La ponctualité pourrait bien s’améliorer ainsi que l’accès aux documents de travail facilement partageables; les temps informels, confidences et interstices créatifs se nichent dans les apartés des chats ou des appels téléphoniques;

  • le contrôle du travail en qualité et quantité repose aussi partiellement sur les collaborateurs sous une forme d’auto-contrôle et d’auto-organisation du temps de travail. Les plages de temps de production individuelle pourraient être mieux maitrisées en fonction des styles de vie de chacun. La question cruciale est alors non le contrôle des moyens mais celui des réalisations.

Mutations

Plusieurs scénarios de travail s’inventent à l’occasion des situations traversées par chacun :

  • Travail contraint : Subir les décisions organisationnelles quand le travail ne peut se faire que sur le site et avec les équipements de l’employeur. Ex : manipulation d’objets, usage de machine spécifique, accueil et réception, travail en extérieur. Si le travail a longtemps été contraint par les horaires, ou les conditions spécifiques d’exercices, le confinement montre également que le lieu est un choix important de l’employeur.

  • Maintien des normes connues : Maintenir les routines et conserver la normalité, le télétravail ce n’est pas pour moi/pour nous, continuer à travailler comme si rien ne changeait est un choix porté tout autant par les collaborateurs peu enclin à explorer ou satisfait de leur situation et les employeurs.

  • Nomadisme opportuniste :  Adopter des comportements flexibles au gré des situations, choix alternatifs de travail en présence ou à distance selon les réunions, événements. Négociation de prise en charge d’une part de frais de déplacement, d’équipement ou de conditions horaires avantageuses, modularité des lieux et des espaces de travail en fonction des besoins.

  • Départ et changement de vie radical  : Pour l’individu il s’agit de paris sur la reconversion professionnelle assorti d’un changement de lieu de vie, voire de métier, de région de façon d’appréhender le monde, les ambitions, les critères de réussite et de signification de ce qu’est un travail épanouissant. Pour les entreprises, c’est le choix de diminuer les surfaces de travail pour acter les changements de mode de vie et d’aspiration de leurs collaborateurs et utiliser autrement les ressources ainsi dégagées. C’est parfois également le moyen de réinventer un management plus distribué.

Responsabilités partagées : individu - entreprise - société

L’entreprise comme l’individu composent avec le travail le contrat «contribution versus rétribution» suffisant pour générer un haut niveau d’engagement. La situation est telle que l’individu ne vient plus seulement avec les équipements et les logiciels qui lui conviennent (BYOD), mais également avec tout son écosystème, celui-ci comprend une aspiration à du sens, un lieu de vie satisfaisant, des marges de liberté sur l’organisation de son temps et de sa localisation. Plus le collaborateur est qualifié, instruit, dispose d’un réseau professionnel, plus cet écosystème est important pour lui.

L’entreprise est poussée à se réorganiser pour tenir compte des nouvelles demandes qui lui sont faites. Elle est rattrapée par la politique dans le sens de l’organisation des questions sociétales (écologie, sécurité, climat, santé, mobilité), par un besoin de sens qui aille bien au-delà du seul profit.

Les nouveaux rapports au travail seront le fruit des dialogues entre les collaborateurs, les employeurs et les situations bien spécifiques qui vont continuer à évoluer. Dans cette dynamique la formation occupera sa place d’aide aux transitions et aux projections dans les nouvelles situations. 


Sources 

Société française de prospective. Prospective post-pandémie
https://www.societefrancaisedeprospective.fr/prospective-post-pandemie/
  

Wiktionary - Covidisation https://fr.wiktionary.org/wiki/covidisation  

PAP Baisse des ventes et tassement des prix à Paris
https://www.pap.fr/actualites/immobilier-baisse-des-ventes-et-tassement-des-prix-a-paris/a22344  

Le monde – Chute du nombre d’élèves dans les écoles parisiennes - https://www.lemonde.fr/mmpub/edt/zip/2018/08/30/161755844-86450b3009f3d416d1db8781ffa1918ad2c382cc/index.html  

Le parisien- Rrecensement Paris perd encore et toujours des habitants pour la quatrième année consécutives https://www.leparisien.fr/paris-75/recensement-paris-perd-encore-et-toujours-des-habitants-pour-la-4e-annee-consecutive-29-12-2020-8416554.php  

L’usine Nouvelle - 80% des cadres parisiens rêveraient de quitter Paris
https://www.usinenouvelle.com/article/80-des-cadres-parisiens-reveraient-de-quitter-paris.N431552
  

Droit finance.net - Lien de subordination
https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/40720-lien-de-subordination-definition
  

RHInfo - Apprentissage informel numérique
https://www.rhinfo.adp.com/rhinfo/2020/apprentissage-informel-num%C3%A9rique/    



Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Entrevue d’emploi


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !