Articles

Publié le 02 juin 2021 Mis à jour le 02 juin 2021

La clé de l'empathie, où aller la chercher ?

Le pourquoi de l'empathie en enseignement

colibri hawkmoth lantana fleurs papillon de nuit

Le dialogue aux questions et réponses

- Je cherche une clé.... La clé de l'empathie, où la trouver ?

- Tu plaisantes.

- Ben non, ça se trouve que je la cherche vraiment.

- Je vois. Tu sais, cette clé elle change souvent de forme. As-tu la certitude de vouloir la trouver ?

- Oui, oui et oui.

- Bon, puisque c'est ainsi commence par écouter entièrement.

- Écouter entièrement ? Je ne comprends pas.

- Écouter entièrement ça réclame corps, esprit et cœur au complet. Comment elle est ton écoute ?

- J'avoue, des fois un peu distraite, repliée en elle-même comme si le discours interne lui suffisait ou le discours externe lui était trop intense.

- Commence par l'écoute des sons qui t'entourent jusqu'au plus petit son et essaie de tous les écouter. Et puis, concentre-toi sur un son en particulier et puis laisse-le partir et cherche le silence aussi, fais le vide.

- Faire le vide ?

- Oui, se vider pour se remplir à nouveau.

- Remplir de quoi ?

- De la joie de la rencontre avec l'autre, aux échanges qui deviendront possibles tout en étant toi-même. Tu n'as rien à craindre ton son ne t'appartient qu'à toi tout seul·e mais il a besoin d'échanges remplis de merveilleuses sonorités avec le reste de sons d'autrui.

- Alors, si je souhaite trouver la clé de l'empathie c'est tout juste une question d'écoute ?

- Tu l'as deviné. Ce n'est pas tout. Il y a bien plus !

- Comme quoi ?

- La capacité de bien observer l'autre dans toute sa globalité et spécificité sans vouloir le changer en comprenant son soi intérieur sans perdre le propre. Es-tu une personne observatrice d'un regard respectueux sans jugement qui fait attention à ce qui est dit et à ce qui n'est pas dit ?

- Comment ça pas dit ?

- Tu sais, on communique au-delà des mots, notre voix, notre intonation, nos gestes et attitude en disent tellement plus !

- Cela commence à faire beaucoup, oh là là cette clé de l'empathie !

- Tu te rends compte de l'ampleur et tu as juste. Ce n'est pas encore tout. Es-tu curieux de l'autre ? Comment aimes-tu faire la découverte et être là avec l'autre et pour l'autre sans l'envahir, pour s'apprivoiser mutuellement de l'échange ?

- J'avoue que je ne l'envisageais pas comme ça.

- Chaque rencontre est une célébration. La célèbres-tu ?

- Tu sais, je commence à comprendre. La rencontre de l'autre est un événement qui demande ma participation et mon attention.

- En effet, nous sommes tous et toutes des fleurs de nectars distincts et uniques. Notre cerveau est un peu fainéant, aime les étiquettes et suit trop bien à la lettre la consigne de faire vite du monde moderne alors que vraiment chaque interaction est spéciale et digne d'être appréciée au maximum. Plus tu découvriras des fleurs et interagiras avec attention et bienveillance avec elles, plus tes capacités à trouver la clé de l'empathie seront chaque fois plus évidentes pour finalement ne plus avoir besoin de la chercher puisque tu l'auras ressentie et elle brillera et agira déjà en toi.

Comment définir l'écouter entièrement ?

André Weil dans son livre Sur le chemin d'Assise : Présence et Simplicité nous explique ce que ça signifie écouter entièrement :

«  Aimer, écouter. Écouter complètement, sans rien exclure. Ni la croix ni le croissant, ni le sultan ni le lépreux, ni l'évêque ni le juge, ni le drap de Pietro et ni la main de Pica. Écouter entièrement le dedans et le dehors, autant avec les bras qu'avec le coeur. C'est cela l'amour. Écouter en équanimité le tau, la main, le frère, la soeur, l'étranger, l'ennemi, le migrant. Écouter d'une même tendresse la pluie, le vent, le soleil, la lune, la pierre, la fleur, la mer, la tourterelle et la mort. Écouter chaque créature, non pas dans ce qu'elle dit d'elle-même, mais dans la lumière du ciel qui rejaillit. »

Comment définir l'empathie ?

Selon Jacques Lecomte, docteur en psychologie, l'empathie est une volonté :

« C'est la volonté de comprendre l'autre de l'intérieur, tout en sachant qu'on n'y est pas. »

D'après Omar Zanna et Bertrand Jarry  dans Cultiver l'empathie à l'école :

« L'empathie serait ce décalage, ce pas de côté, ce changement de point de vue qui nous permettrait, d'une façon assez neutre de véritablement accueillir l'autre. »

En tant que formateur·trice nous y gagnerons à :

  • « être plus accessible et à l'écoute des élèves sans pour autant renoncer à transmettre »
  • « avoir de l'empathie pour imaginer autrui comme une version possible de soi »

L'empathie oui mais comment ?

Les experts nous montrent au travers de leurs études que l'empathie se développe déjà dans l'enfance grâce à l'imitation des gestes déjà empathes réalisés par nos proches de consoler l'autre qui a de la peine par exemple. Pour cela, avoir des parents et un entourage écolier propice qui nous apprennent à développer l'empathie sont bien nécessaires, car cette habileté a clairement besoin d'un accompagnement dans l'entendement et responsabilité que nous avons sur nos mots et attitudes qui peuvent causer du bien ou blesser autrui.

Pour l'élargissement de l'empathie, travailler la communication efficace avec l'autre ainsi que cultiver l'objectivité pourvue d'humanité qui nous permette de dire ce qu'il y a à dire sans nuire notre interlocuteur·trice.

Comme dit Serge-André Guay, président éditeur de la Fondation littéraire Fleur de Lys, l'empathie est en nous et elle est bien la somme de tout ce qu'on a vécu et traversé, autant les apprentissages que les échanges et expériences de vie. Cette empathie commence de nouveau à partir de la connaissance que nous avons de nous-mêmes concernant notre côté solaire, lunaire et possibles sombres retrouvées et surpassées pour après devenir capables d'être empathes avec les autres.

« L’empathie dont nous pouvons faire preuve est inévitablement modelée sur soi, nos qualités et nos défauts, notre expérience consciente et inconsciente de la vie, du monde et de l’amour, notre caractère, nos valeurs, nos motivations et autres spécificités de notre humanité. Nous sommes empathiques d’après ce que nous connaissons et comprenons de nous-mêmes, ce qui revient à dire que pour exploiter notre faculté d’empathie, il faut d’abord se connaître soi-même, pour être en mesure de connaître l’autre. »

Soucions nous d'autant plus pour mieux les accompagner dans les apprentissages et dans la vie, des risques encourus par les hypersensibles qui plongent complètement dans les besoins des autres au détriment de ne pas écouter les leurs et de ceux et celles qui ont souffert du manque d'empathie et de soutien quand ils en ont eu le plus besoin, car étant déjà victimes de quelque traumatisme porté en silence ou, lorsque avoué, n'a pas reçu de compréhension et d'écoute à la hauteur.

« [...] des gens qui semblaient n’avoir aucune empathie pour les survivantes et survivants qui étaient assez courageuses et courageux pour se manifester et se mettre ainsi à nu. Je voyais des gens demander des choses comme “eh bien, pourquoi n’a-t-elle pas fait X”, comme s’il existait des étapes faciles et logiques à suivre après avoir subi de tels événements traumatisants, comme si quelqu’un qui n’avait pas vécu cette expérience avait le pouvoir de dicter à la victime comment elle devait agir [...] »

         Natalia Hero, Combattre le plomb dans l’aile

L'empathie a quelque âge précis ?

D'après Daniel Goleman op. cit., p. 140 :

« L’empathie atteint sa forme la plus accomplie vers la fin de l’enfance, l’enfant devenant alors capable de comprendre que le chagrin peut aller au-delà de la situation immédiate et de voir que la condition ou la position de quelqu’un dans la vie peut être une source permanente d’affliction. Parvenu à ce point de son évolution mentale, il sera capable de compatir avec les maux d’un groupe entier, comme les pauvres, les opprimés, les exclus. À l’adolescence, cette compréhension peut venir renforcer des convictions morales centrées sur la volonté de combattre le malheur et l’injustice. »

Le pourquoi de l'empathie en enseignement

Tel que décrit dans sa Boîte à outils pour promouvoir l'empathie à l'école par l'ONG Ashoka, le premier réseau d’entrepreneurs sociaux au monde, qui agit en faveur de l’innovation sociale :

  • l'empathie équipe les apprenants :

« L'empathie signifie plus que simplement mieux traiter autrui - cela signifie faire mieux. Dans une époque caractérisée par la connectivité et le changement, les élèves qui apprennent à forger des relations dans la salle de classe et à naviguer entre elles excelleront dans la salle de travail demain. La compréhension des sentiments et des points de vue des autres est le fondement d'une bonne communication, d’un esprit d'équipe et d’un leadership fort, peu importe le chemin qu’ils suivront, ou les emplois qu’ils occuperont dans le futur.

  • l'empathie transforme les écoles et leurs équipes d'enseignants :

« La pratique de l'empathie conduit à une meilleure gestion de la classe et à une augmentation du temps consacré à l'apprentissage. Les élèves arrivent chaque jour prêts à apprendre, et les enseignants sont mieux équipés pour faire face aux besoins sociaux et émotionnels de leurs élèves. Les écoles engagées dans l'enseignement de l’empathie ont vu l'efficacité et la rétention des enseignants augmenter, car les enseignants sont traités avec la confiance, les ressources et la compréhension qu'ils méritent. »

  • l'empathie change le monde :

« Notre monde est plein de défis complexes, où la décision d'une personne peut avoir un effet ricochet sur les communautés et les cultures. L'empathie nous donne la volonté et les outils nécessaires pour être des acteurs de changement efficaces. Les défis complexes d'aujourd'hui ne peuvent être résolus par une seule personne ou une organisation. L'empathie nous motive à construire quelque chose de mieux ensemble et nous aide à y parvenir avec de l'imagination et du respect, guidé par une compréhension profonde des gens et du monde qui nous entourent. »

« Il est incontestable que l’attention empathique portée aux autres contribue à une meilleure compréhension de qui ils sont et permet d’améliorer et enrichir tant la communication que les réponses que nous pouvons apporter. On peut même dire que l’empathie est un facteur de pacification sociale, car elle évite les jugements abrupts et les réactions souvent inopportunes qui les accompagnent. »

Ça fonctionne

L'empathie répond le plus souvent possible à être la meilleure version de nous-mêmes, alors place à l'authenticité de notre propre caractère et à s'intéresser à nos apprenants et à nos collègues pour de vrai.

Les meilleures rétroactions arrivent quand la curiosité vers les autres nous pousse à adapter les approches sur les contenus des matières à enseigner pour les rapprocher aux intérêts des apprenants et lorsque nous veillons pour que leur participation soit bien équitable.

Si l'empathie se forge dans les échanges et partages multiples, devenons forgerons d'eux !


Image par Erik Karits de Pixabay


Références

BELLENGER, L., & COUCHAERE, M. (2018). L'écoute : Osez l'empathie pour améliorer vos relations. 3ième édition. ESF Sciences Humaines.
https://www.decitre.fr/ebooks/l-ecoute-9782710136392_9782710136392_1.html ou
https://www.leslibraires.ca/livres/l-ecoute-osez-l-empathie-pour-lionel-bellenger-9782710124290.html

FORGET, M-A. Jusqu'où être empathique ? Les Echos.
URL: https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/jusquou-etre-empathique-1010869

GUAY, S-A. La pensée empathique.  J'aime penser. URL : https://sergeandreguay1.wordpress.com/la-pensee-empathique/

HERO, N. Combattre Le plomb dans l’aile. Revue Les libraires.
URL: https://revue.leslibraires.ca/entrevues/litterature-quebecoise/natalia-hero-combattre-le-plomb-dans-l-aile/

HERO, N. Colibri. (2019). Éditions Marchand de feuilles.
https://www.leslibraires.ca/livres/colibri-natalia-hero-9782925059004.html

JANNER-RAIMONDI, M. (2017). Visages de l'empathie en éducation. Éditions Champ social.
https://www.decitre.fr/livres/visages-de-l-empathie-en-education-9791034600113.html ou
https://www.leslibraires.ca/livres/visages-de-l-empathie-en-education-martine-janner-raimondi-9791034600496.html

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale. L'empathie, l’atout ou la faiblesse du dirigeant ? Dynamique-Mag.
URL : https://www.dynamique-mag.com/article/empathie-atout-faiblesse-dirigeant.11068

Les enfants et l'empathie. Naître et grandir. URL : https://naitreetgrandir.com/fr/etape/3-5-ans/comportement/fiche.aspx?doc=ik-naitre-grandir-enfant-developpement-moral-sympathie-empathie

WEILL, A. (2018). Sur Le Chemin d'Assise: Présence et Simplicité. Éditions Le Mercure Dauphinois.
https://www.decitre.fr/livres/sur-le-chemin-d-assise-9782356624956.html ou
https://www.leslibraires.ca/livres/sur-le-chemin-d-assise-andre-weill-9782356624956.html

ZANNA, O., & JARRY, B. (2019). Cultiver l'empathie à l'école. Éditions Dunod.
https://www.decitre.fr/livres/cultiver-l-empathie-a-l-ecole-9782100801633.html ou
https://www.leslibraires.ca/livres/cultiver-l-empathie-a-l-ecole-omar-zanna-9782100801633.html


Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Empathie


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !