Articles

Publié le 24 mai 2021 Mis à jour le 27 mai 2021

Apprentissage de la gestion financière à l'école : quels enjeux ?

Au delà de l'arithmétique, savoir calculer ses finances peut faire une différence

Monnaies

De nos jours, la gestion financière fait partie intégrante de la vie de chacun. Pourtant, personne n’est réellement préparé à prendre des décisions judicieuses dans le domaine financier durant son cursus scolaire. D’après l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE), les bonnes pratiques financières doivent s’acquérir dès le plus jeune âge et, au mieux, dans un environnement scolaire.

En effet, il est essentiel de posséder de bonnes notions financières et économiques pour faire face à toutes les étapes de la vie (prêt étudiant, investissement, assurances, consommation, complément retraite, etc.). Cela permet également d’assurer une équité entre les élèves, initiation que l’environnement familial fournit rarement. C'est pourquoi l'apprentissage de la gestion financière devrait trouver sa place dans les programmes scolaires.

Qu’est-ce que l’éducation financière ?

Dans l’ouvrage Pour une meilleure éducation financière, cette dernière est définie comme le processus servant aux consommateurs et investisseurs financiers à acquérir les connaissances, les compétences et la confiance nécessaires pour découvrir les risques et saisir les opportunités financières. Il est néanmoins possible d’étendre cette conception à l’ensemble de la population.

En 2012, l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE) a spécifié que l’éducation financière est une association des aptitudes et des attitudes nécessaires pour faire le bon choix en terme de finances afin d’améliorer en définitive son bien-être financier (cf. Stratégie nationale d'éducation financière - economie.gouv.fr). Autrement dit, il s’agit d’une notion indispensable dans la vie de tous les jours. Elle permet à quiconque de gérer ses finances de manière judicieuse selon sa situation personnelle et ses objectifs de vie.

Aussi, le champ de l’éducation financière est très vaste. Il englobe l’éducation budgétaire (gestion du budget personnel ou familial), l’acclimatation à l’univers bancaire (le crédit, l’épargne, l’assurance) et la compréhension du fonctionnement de l’économie (cf. L'éducation financière, pour quoi faire ?).

La gestion financière est-elle enseignée dans le monde ?

Depuis quelques années, les pays occidentaux ont réalisé l’importance de l’éducation financière au sein des écoles, notamment ceux anglo-saxons. Dans 45 États de l’Amérique du Nord, l’enseignement des finances personnelles fait désormais partie intégrante du programme scolaire, de la maternelle au lycée. D’ailleurs, 21 États rendent les cours de finances personnelles obligatoires pour les lycéens pour l’obtention de leur diplôme.

Au Royaume-Uni, les programmes d’éducation financière se sont fortement développés dans les établissements scolaires. Ils permettent aux élèves d’acquérir les compétences indispensables pour consommer de manière responsable et réaliser les choix adéquats en finance.

En ce qui concerne les pays francophones, l’éducation financière a déjà trouvé sa place dans certains programmes scolaires. Elle est notamment enseignée dans les écoles québécoises depuis 2017, mais ne se destine pour l’instant qu’aux élèves de cinquième secondaire. Elle est également enseignée aux élèves de la première à la sixième secondaire en Flandre et intégrée dans les enseignements de « développement durable » et « éducation à la citoyenneté » en Wallonie.

La gestion financière est-elle enseignée en France ?

Aucun citoyen français n’a été réellement éduqué financièrement durant son cursus scolaire, excepté dans les établissements spécialisés. Néanmoins, cela tend à changer. Depuis 2016, la France a mis en œuvre une stratégie nationale d’éducation économique budgétaire et financière (EDUCFI), au même titre qu’une soixante-dizaine de pays, se basant sur les principes établis par l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE).

Les pouvoirs publics ont désigné la Banque de France comme responsable de la mise en marche de l’EDUCFI. Cette stratégie a pour ambition d’apporter des connaissances financières aux élèves, avec l’agencement d’un cours d’éducation budgétaire et financière dès l’école primaire, mais également aux adultes, notamment aux personnes en situation de fragilité financière. L'EDUCFI est encore en expérimentation selon la page consacrée à ce sujet sur le portail éduscol.

Dans le cadre de cette dernière, la Banque de France, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et des Sports, a mis en place un passeport d’éducation budgétaire et financière à destination des collégiens. Il s’agit du « Passeport EDUCFI » Il tend à permettre l’acquisition de certaines notions budgétaires, financières et économiques. Le passeport a donné lieu à un premier test en 2019. Il a également été testé dans 5 académies (Créteil, Dijon, Limoges, Nancy-Metz et Rennes) en hiver 2020.

Quels sont les enjeux de l’éducation financière ?

Selon le Comité consultatif du secteur financier (CCSF), il est essentiel de permettre aux citoyens français de prendre des décisions judicieuses en ce qui concerne la gestion de son budget, l’anticipation des imprévus et d’autres éléments en lien avec le domaine financier. Cela s’explique par le fait qu’il est omniprésent dans la vie de chacun et qu’il connaît de profondes mutations depuis 30 ans (cf. Stratégie nationale d'éducation financière - economie.gouv.fr). C’est pourquoi il doit être enseigné le plus tôt possible.

Tout l’enjeu de l’éducation financière est d’assurer finalement la protection des consommateurs, ainsi que la régulation et l’inclusion financière. Elle doit constituer pour les utilisateurs des services financiers un moyen d’accéder plus facilement aux outils bancaires de base. Elle doit également prévenir contre les décisions individuelles qui peuvent se révéler erronées. Néanmoins, l’éducation financière ne se limite pas aux conséquences individuelles. Elle tend aussi à réduire les coûts assez élevés que subissent généralement les parties prenantes du secteur financier, sans oublier l’ensemble de la société. Il peut s’agir de surendettement et de malendettement, de risques relatifs à une mauvaise allocation de l’épargne, d’une défiance générale à l’égard de la finance de la part des citoyens, etc. En bref, ces coûts sont souvent dus à une méconnaissance du fonctionnement et du financement de l'économie.

D’après Kristof De Witte et Jean Hindriks dans leur ouvrage L’école de la réussite, le niveau d’incompétence financière est très élevé chez les jeunes, ce qui se révèle problématique pour de nombreuses raisons. D’une part, il y a toujours un risque que les jeunes moins compétents financièrement le restent tout au long de leur vie, ce qui entraînera inéluctablement des conséquences financières. Cela va également aboutir à une persistance des inégalités de revenus et de patrimoine au fil des générations puisque l’apprentissage de la gestion financière n’est essentiellement qu’abordé au sein de l’environnement familial.

D’autre part, les jeunes peuvent déjà prendre des décisions qui peuvent leur être très coûteuses. Il apparaît que le niveau d’endettement chez les étudiants continue d’augmenter. Il a notamment été révélé par l’UNEF que 300 000 étudiants ont déjà contracté un prêt étudiant en France. Et cela ne s’est sûrement pas amélioré avec la crise sanitaire.

Kristof De Witte et Jean Hindriks expliquent qu’il est devenu essentiel d’intégrer l’éducation financière dans les programmes scolaires afin d’améliorer l’habileté financière des jeunes. Cela limiterait déjà les risques financiers dus à la soudaine liberté de décision à partir de 18 ans, mais également les inégalités de connaissances financières entre les jeunes. Tout l’enjeu de l’apprentissage de la gestion financière à l’école serait donc de gommer toute différence sociale entre les élèves, tout au moins, au niveau des connaissances financières.

En attendant

En attendant, il est toujours possible pour les parents, étudiants ou autre personne souhaitant bénéficier de notions financières, de consulter des fiches pédagogiques sur La finance pour tous . Ces fiches sont normalement destinées aux professeurs de mathématiques, mais peuvent tout aussi bien servir aux particuliers.

Sources

L’école de la réussite, Kristof De Witte & Jean Hindriks, https://www.researchgate.net/profile/Hindriks-Jean/publication/319464633_L%27ECOLE_DE_LA_REUSSITE/links/59ad09bd458515d09cdd0eae/LECOLE-DE-LA-REUSSITE.pdf#page=155.

Rapport sur la définition et la mise en œuvre d’une stratégie nationale en matière d’éducation financière, Comité consultatif du secteur financier (CCSF), https://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/rapport_strategie-nationale-d-education-financiere_2015.pdf.

Pour une meilleure éducation financière. Enjeux et initiatives, Editions de l'O.C.D.E. https://excerpts.numilog.com/books/9264012591.pdf.

L'éducation financière, pour quoi faire ? https://www.economie.gouv.fr/facileco/education-financiere-pour-quoi-faire

L'éducation financière pour tous. Les stratégies et les bonnes pratiques en matière d’éducation financière au sein de l’Union européenne, Comité économique et social européen, https://www.eesc.europa.eu/resources/docs/qe-01-17-075-fr-n.pdf

Éducation économique, budgétaire et financière, Éduscol, https://eduscol.education.fr/180/education-economique-budgetaire-et-financiere.

Teaching financial education in schools finally catches on, Sharon Epperson & Patrick Manning, https://www.cnbc.com/2020/02/04/teaching-financial-education-in-schools-finally-catches-on.html.

L’Education Financière des jeunes : quel est le rôle de La Finance pour Tous, partenaire de Xaalys ? https://www.xaalys.com/news/leducation-financiere-des-jeunes-quel-est-le-role-de-la-finance-pour-tous-partenaire-de-xaalys/.

Face à la crise, les banques assouplissent les prêts pour les étudiants, Timothée Talbi, https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/face-a-la-crise-les-banques-assouplissent-les-prets-pour-les-etudiants-1236733.


Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Éducation et politique


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !