Articles

Publié le 20 avril 2021 Mis à jour le 20 avril 2021

Syndrome de l'imposteur : la petite bête derrière l'auto-sabotage

Il touche autant les enfants que les adultes

Il porte le nom de syndrome mais ce n'est pas une maladie à proprement parler. Tous ceux qui en sont atteints ont l'impression d'être les seuls à penser de la sorte. Pourtant, environ 70% de la population vivra, un jour ou l'autre, la perception d'être un imposteur.

En effet, nous sommes très nombreux à croire que nos bons coups et nos réalisations ne sont pas réellement de notre fait. Que nous avons eu de la chance ou que nous ne méritons pas les compliments, les prix ou les opportunités que l'on nous offre. Du coup, cette petite bête qu'est la sensation d'imposture va jusqu'à provoquer de l'auto-sabotage pour "prouver" notre moindre valeur. Qu'est-ce qui explique ce mode de pensée?

Une mauvaise perception de soi

Les personnes souffrant du syndrome de l'imposteur ont l'impression de tromper tout le monde et, qu'un jour, cette supercherie sera révélée au grand jour. Une peur qui oblige ces individus à adopter des stratégies afin que les autres ne s'en rendent pas compte. Elles vont souvent dévier l'objet de compliments sur des éléments extérieurs qui sont hors de leur contrôle, donnant la sensation aux autres qu'elles n'ont rien à voir avec la réussite d'un projet ou d'une tâche.

Ce qui est intéressant est que le syndrome de l'imposteur affecte particulièrement les gens doués, les perfectionnistes, les autodidactes et ceux à haut potentiel. Bien que le syndrome touche toutes les classes et les genres, de nombreuses femmes peuvent se sentir impostrices dans des positions de pouvoir.

Le site "Se Réaliser" explique bien par un graphique le cycle vicieux de ce syndrome. Ainsi, dès qu'une tâche liée à la réussite apparaîtra dans la vie de ces personnes, elles se mettront à vivre du doute et d'une angoisse. Vais-je y arriver? Alors, généralement, elles adopteront deux postures.

Soit elles auront l'impression de devoir travailler deux fois plus pour réussir tandis que d'autres procrastineront, une sorte d'auto-sabotage pour s'enlever la pression. Or, quand il y a succès, peu importe le chemin choisi, malgré le soulagement, elles rejetteront les rétroactions positives. Les procrastinateurs diront qu'ils ont eu de la chance alors que les autres placeront ceci sur le fait qu'ils aient dû mettre des efforts supplémentaires pour aller "au-delà de leur incompétence".

Du coup, ils se sentent imposteurs, leur doute envers eux augmente et viennent souvent de pair la dépression et de l'anxiété.

L'enfance et l'imposture

Nous pourrions avoir l'impression que cette dissonance cognitive ne touche que les adultes. Pourtant, les enfants le vivent. D'ailleurs, en général, le syndrome s'amorce durant l'enfance. Cette mère de famille canadienne donnera un bel exemple avec son fils de 10 ans qui lui dira qu'il n'est pas une bonne personne parce qu'elle avait déjà affirmé qu'il était un bon grand frère. Or, cette journée-là, les deux garçons se sont querellés et l'aîné a poussé son cadet. Il a donc attribué la punition reçue à sa personnalité plutôt qu'au geste. En parlant avec une psychologue, celle-ci lui confirmera que cela tout est à fait normal. Bien des enfants, peu importe le type de foyer dans lequel ils vivent, auront ce genre de réflexion. D'où l'importance de leur montrer comment démonter ce mécanisme psychologique.

En effet, quand cela n'est pas fait, les individus portent en eux cette impression d'imposture et de réussite à tout prix avec eux. Il suffit de lire ces témoignages d'élèves américains pour comprendre à quel point certains en souffrent.

Malheureusement, cela a des impacts sur toute leur vie. Autant dans leurs études que leur carrière, le syndrome de l'imposteur vient constamment mettre des bâtons dans les roues. Cela nuit au potentiel des gens qui useront des techniques d'auto-sabotage ou qui refuseront des opportunités formidables par peur d'échouer.

Démonter les rouages du sabotage

Alors, comment s'en sortir? Il n'existe pas de formules magiques mais déjà, l'entourage des enfants doit avoir des approches bienveillantes. Cela peut aider de partager des histoires avec eux où des adultes de confiance ont ressenti les mêmes émotions et pensées. Après tout, au moins 7 personnes sur 10 l'ont vécu; ils ne sont pas seuls.

Ensuite, il faut faire attention dans la pose d'attentes et les compliments. Par exemple, la mère qui a déclaré à son aîné qu'il était un "bon grand frère" donne une charge énorme sur lui. Il vaut mieux féliciter des comportements plus précis. Cela peut sembler positif de dire à un enfant qu'il est le meilleur dans un domaine ou à l'école. Or, cela lui met une pression qui va se transformer en syndrome de l'imposteur à partir du moment où ils "échoueront" ou seront moins adéquats.

D'ailleurs, aborder la question de l'échec est essentiel dans la prévention du syndrome. En effet, le système scolaire a tendance à catégoriser sèchement les "réussites" et les "échecs" sans apporter les nuances nécessaires pour mieux comprendre. Les enseignants devraient davantage faire des rétroactions ciblées qu'elles soient en bien ou en mal. L'élève a fait un très bon devoir de français? Quel aspect en particulier a-t-il maîtrisé? Le travail de géographie est moins bon? Alors, il faut dire en quoi exactement et rappeler à l'apprenant que l'échec n'est pas la mort. Il s'agit d'une opportunité pour apprendre et s'améliorer. Des mentors peuvent être d'excellents guides qui arriveront à communiquer des rétroactions pertinentes auprès des jeunes.

Enfin, ceux vivant ce syndrome peuvent s'en sortir par eux-mêmes ou avec une thérapie si cela est trop handicapant. Ils doivent adopter une attitude bienveillante envers eux. Face aux compliments, un simple "merci" permet d'éviter de trouver des excuses externes et de mieux accepter les bons mots. Tout repose sur une confiance en soi à bâtir.

Illustration : Engin Akyurt de Pixabay

Références :

Amirali, Ahmad. "How Teens Can Overcome the Imposter Syndrome That Haunts Their Success." My Readables. Dernière mise à jour : 3 octobre 2020. https://myreadables.com/how-teens-can-overcome-the-imposter-syndrome-that-haunts-their-success/.

Byrd, Ian. "The Curious Case of Impostor Syndrome." Byrdseed.com. Consulté le 15 avril 2021. https://www.byrdseed.com/the-curious-case-of-impostor-syndrome/.

"Imposter Syndrome in Kids." Kids & Mental Health. Dernière mise à jour : 8 février 2021. https://kidsandmentalhealth.com/2020/10/21/imposter-syndrome-in-kids/.

Jones, Heather M. "It’s Not Just Adults — Kids Struggle With Impostor Syndrome And Low Self-Esteem Too." CBC Parents. Dernière mise à jour : 10 mai 2019. https://www.cbc.ca/parents/learning/view/its-not-just-adults-kids-struggle-impostor-syndrome-low-self-esteem-too.

"Le Syndrome De L'imposteur." Se Réaliser. Dernière mise à jour : 3 janvier 2021. https://se-realiser.com/le-syndrome-de-limposteur/.

"Le Syndrome De L’imposteur, Ou Pourquoi Douter De Soi-même ?" News Chastin. Dernière mise à jour : 3 août 2020. https://news.chastin.com/le-syndrome-de-limposteur-ou-pourquoi-douter-de-soi-meme/.

The Learning Network. "What Students Are Saying About ‘Impostor Syndrome,’ Beloved Places and Finding Balance in 2021." The New York Times. Dernière mise à jour : 21 janvier 2021. https://www.nytimes.com/2021/01/21/learning/what-students-are-saying-about-impostor-syndrome-beloved-places-and-finding-balance-in-2021.html.

Lecombe, Jérôme. "Syndrome De L'imposteur | Le Doute Nuit à La Qualité Du Travail." Mindsense. Dernière mise à jour : 22 juin 2020. https://www.mindsense.fr/2020/06/19/syndrome-limposteur/.

Mimouni, Sabrine, and Alexandra Guichard. "Le Syndrome De L’imposteur, Ce Sentiment D’illégitimité Lourd à Porter." Cosmopolitan.fr. Dernière mise à jour : 29 janvier 2021. https://www.cosmopolitan.fr/,help-je-souffre-du-syndrome-de-l-imposteur,1966738.asp.

"Quand Le Syndrome Du Doute Permanent Révèle Les Répercussions Des Stéréotypes Hommes/femmes." France Inter. Dernière mise à jour : 23 février 2021. https://www.franceinter.fr/bien-etre/quand-le-syndrome-du-doute-permanent-revele-les-repercussions-des-stereotypes-hommes-femmes.

Raillan, Alexandra. "Comment Vaincre Le Syndrome De L'imposteur ?" Topsante.com. Dernière mise à jour : 17 novembre 2020. https://www.topsante.com/forme-bien-etre/bien-dans-ma-peau/mes-complexes/syndrome-de-l-imposteur-quels-sont-les-signes-639812.

Vecchi, Elsa. "Gare Au Syndrome De L'imposteur Chez Les Enfants Et Les Ados!" HuffPost Québec. Dernière mise à jour : 14 janvier 2021. https://quebec.huffingtonpost.ca/entry/syndrome-imposteurs-enfants-adolescents_qc_5ff75b2fc5b6c0ae2e736ebc.


Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Auto-sabotage


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !